next

Projets & Travaux

Transfert et modernisation du Musée Maritime

Étape après étape le projet de transfert et de modernisation du Musée avance. Les deux premières étapes, qui étaient l’approbation du PSC (Projet Scientifique et Culturel) et de l’étude de programmation ont été franchies en juillet 2017 pour la première et en juillet 2018 pour la seconde. La troisième étape, qui porte sur la conception du projet, est en cours depuis la rentrée.

Suite à la consultation lancée en juillet, l’équipe de maîtrise d’œuvre a été désignée en octobre. Sur les trois candidats, c’est l’offre de SABA qui a été retenue. Ce cabinet d’architecte de Saint-Brieuc a présenté des références sur le musée départemental Breton, le musée des Beaux-Arts de « la croisée culturelle » des Sables d’Olonne, l’écomusée des Monts d’Arrée…
Son équipe est composée de Julien PATARD, architecte, Dominique BONNOT, architecte du Patrimoine, scénographe consultant et Anna GUILLEMOT, assistante technique du Patrimoine.
Une 1ère réunion le 24 octobre a permis d’échanger sur les résultats de l’étude de programmation. Les 1ères esquisses ont été présentées le 12 novembre avec 6 scénarios possibles, dont l’un, le 6ème, proposant une installation du musée au rez-de-chaussée et la salle du forum à l’étage.
Dans cette dernière option, la mise en valeur du forum à l’étage présenté par le cabinet d’architecte est apparue comme un bon compromis car il permet au Musée une meilleure visibilité avec un accès possible par la porte principale qui donne sur la rue Albert Louppe et des collections présentées sur un seul étage. Jusque-là, cette option n’était pas retenue pour conserver au forum ses atouts actuels. Le travail fait par le cabinet SABA donne à la salle de l’étage un nouvel intérêt avec la possibilité de conserver visible la charpente tout en maintenant la capacité d’accueil.
Par ailleurs dans cette configuration, l’ascenseur qui doit desservir l’ensemble du bâtiment peut être installé dans le hall de l’espace André JACQ.
C’est désormais l’option retenue car elle présente la possibilité d’installer l’ascenseur dans le hall côté rue Pasteur avec une desserte facilitée des salles déjà existantes à l’étage.
Consulter les derniers plans (décembre 2018)

UNE ÉTUDE DE PROGRAMMATION ARCHITECTURALE
ET PAYSAGÈRE POUR LE KELENN

Le choix d’une équipe de programmation
La commune a lancé en juin dernier avec la collaboration de Morlaix communauté une consultation de maîtrise d’œuvre afin de retenir une équipe pluridisciplinaire pour mener une étude de programmation sur le site du Kelenn.
Sept bureaux d’études ont répondu. Deux groupements répondaient parfaitement au cahier des charges dans les compétences affichées et ont été auditionnés au mois d’octobre afin de présenter leur approche méthodologique.
L’équipe de programmation retenue est conduite par Hermeline SANGOUARD architecte urbaniste du cabinet FAYE basé à Nantes, associée à Adrien SANQUER de la société WINCH pour la programmation nautique et la concertation, à Maryse MENANTEAU pour la programmation touristique commerciale et des équipements, à Florian BOUSSAUD de l’atelier 360, paysagiste pour la conception paysagère, et à Martine HOMBURGER architecte coloriste pour les prescriptions sur le bâti.
La réunion de lancement a eu lieu le 19 novembre en mairie en présence des élus, des représentants de Morlaix communauté, du directeur des études de L’ADEUPa partenaire de Morlaix communauté, de l’architecte des bâtiments de France, et de l’architecte du CAUE 29 (Conseil en Architecture Urbanisme et Environnement du Finistère).
La méthode du groupement retenu s’appuie sur une large concertation. L’objectif est de faire ensemble
En résidence à Carantec du 27 au 30 novembre 2018, l’équipe de programmation a rencontré et échangé avec les élus, les acteurs du site du Kelenn, les associations, les professionnels du tourisme, les commerçants.
L’objectif de ces rencontres était de mieux comprendre le fonctionnement des différents acteurs du territoire, qu’ils soient utilisateurs ou non du site du Kelenn. Comprendre le fonctionnement actuel mais aussi les besoins, les envies, les projets de ces différents usagers sur la Commune et plus spécifiquement sur le site du Kelenn. Les entretiens ont permis d’appréhender le site du Kelenn dans son ensemble et dans sa complexité d’usages avec une grande saisonnalité dans son occupation. Les résultats de l’enquête
réalisée en mairie en 2016 ont été examinés de près et complétés par ces rencontres individuelles.
Le calendrier prévoit des ateliers usagers, des séminaires élus, une réunion publique en juillet, des réunions en comité technique, et en comité de pilotage.
La première rencontre en atelier usagers aura lieu le samedi 2 mars 2019 de 10h à 12h30
au Forum.
Dans la continuité des entretiens réalisés fin novembre, l’objectif de cet atelier « usagers » sera de mettre en commun les envies et attentes de chacun sur le site de Kelenn, d’entendre et d’écouter les problématiques propres à chaque type d’usager, de voir les contraintes réglementaires qui s’appliquent sur ce site stratégique d’un point de vue économique, touristique, environnemental et patrimonial. « Nous réfléchirons ensemble aux enjeux de développement et d’aménagement du site du Kelenn ».

Pour des questions logistiques et pour faciliter l’animation de ces rencontres, le nombre de participants est limité à une cinquantaine de personnes.
Si vous souhaitez participer faites-nous part, avant le 8 février 2019, de votre intérêt pour cet atelier par mail à l’adresse suivante : urbanisme@ville-carantec.com
En fonction du nombre d’inscrits, nous organiserons un groupe représentatif de la population de Carantec et équilibré (âge, sexe…) qui sera donc invité par mail à participer à cet atelier du samedi 2 mars 2019.
Un second atelier sera organisé courant mai 2019 dans des conditions similaires. La validation finale de l’étude de programmation est prévue à l’automne 2019.

Les missions de l’équipe de programmation
PHASE 1
C’est une phase exploratoire d’aide à la décision qui comprend :
– un diagnostic urbain et économique du site et de son positionnement dans son environnement à
différentes échelles : communale, communautaire, et sur le littoral nord Bretagne, incluant la fonction
touristique et nautique
– l’Identification des potentialités de développement et d’aménagement du site, en termes d’activités, de
traitement paysager, urbain et architectural, accompagnées d’un carnet d’ambiance donnant à voir
d’autres sites exemplaires
– des propositions de différents scénarii, donnant lieu à un plan de composition spacio-fonctionnel, devant conduire à la définition d’un parti d’aménagement, traitant à la fois de l’aménagement des espaces publics, du fonctionnement général du site et de son rapport avec son environnement naturel et urbain, et de l’affectation/réaffectation de l’ancienne salle de sport.

PHASE 2
Elle a pour but l’élaboration du document-programme qui comprend :
– la conceptualisation du pré-projet : réalisation d’un plan de composition urbaine
– La définition d’exigences qualitatives pour le bâti : estimation des coûts, réalisation d’un cahier de
recommandations architecturales, urbaines et paysagères
– Un bilan d’aménagement et de programmation urbaine : bilan d’aménagement global de l’opération à partir de l’analyse des coûts et des recettes estimées, phasage

Le marché prévoit la possibilité de déclencher une tranche conditionnelle qui interviendrait après l’approbation de l’étude de programmation.

Cette tranche conditionnelle permettrait à l’équipe de programmation d’assurer le passage à l’opérationnel et le suivi des travaux.

Cette tranche conditionnelle comprend :
– La réalisation du dossier complet de consultation de l’équipe de maîtrise d’oeuvre et accompagnement du maître d’ouvrage à l’analyse des candidatures et au choix.
– La veille de la concordance du projet proposé par l’équipe de maîtrise d’œuvre avec les attentes de la
maîtrise d’ouvrage jusqu’en phase projet.
Elle sera déclenchée ou non en fonction des résultats techniques
et financiers de l’étude de programmation.

 

AMÉNAGEMENTS URBAINS DU CENTRE BOURG

Le plan des aménagements urbains de la première tranche a été validé par le Conseil municipal en juillet dernier.
Depuis, les plans ont été soumis au public cet été et cet automne ainsi qu’à l’architecte des bâtiments de France et aux architectes du CAUE.
CONCEPTION
Les projets d’aménagements urbains ont été confiés à François GUIBERT, architecte paysagiste urbaniste, AGPU à Nantes associé à Luc PAGE, ING CONCEPT de Landivisiau.
Les matériaux retenus sont comparables à ceux utilisés dans le jardin du forum et sur les places de l’Étoile et Des Roches.

La rue Albert Louppe
La seconde partie des travaux qui couvre le secteur compris entre le rond-point de Kermor et la rue Pasteur est toujours à l’étude.
Les travaux sont programmés fin 2019 début 2020.
La partie voirie est à la charge du Département.

CALENDRIER DES TRAVAUX
– Novembre-décembre 2018 : consultation des entreprises ;
– Janvier-février 2019 : travaux sur les réseaux eau et assainissement de la
rue Albert Louppe et derrière la mairie. (conduits par Morlaix communauté) ;
– Mars à mai 2019 : travaux place de la Mairie ;
– Septembre-octobre : travaux rue Albert Louppe.

Les abords de l’église
Les études relatives aux aménagements urbains aux abords de l’église seront à programmer ensuite.
Les autres actions programmées :
– Une étude sur le devenir des bâtiments du Musée actuel et de l’ancien syndicat d’initiative ;
– La création d’un plan de ravalement et d’une charte pour enseignes commerciales.

en savoir plus